LES GALEASSES



C’est une innovation navale de la République Sérénissime (une
véritable repensée de la galère antique gréco-romaine à l’aulne des nouvelles
technologies d’alors dont le canon et des nécessités d’affronter les galions).
C’est également l’un des atouts lors de la victoire de Lépante (7 octobre 1571)
sur la flotte Turc. La Galéasse furent développées et pensées à partir des
galéasses marchandes. Venise a besoin d’un navire qui aille plus vite qu’un nave et qui soit mieux armé pour se
défendre.



Elles possédaient généralement 3 mâts, dotés de voiles
latines pour la navigation en Méditerranée et de voiles carrés pour la
navigation dans l’Atlantique. Ces navires vénitiens possédaient un
pont-batterie qui leur donnait une bonne puissance de feu allié à la rapidité
de déplacement.



Ce fut de redoutables adversaires sur mer assurant à Venise
une domination sur la mer.



La République en construisit jusqu’en 1660. Les Espagnols
reprirent les plans des galéasses et en utilisèrent en première ligne jusqu’au désastre de l’Invincible Armada.



Le développement des navires de ligne mit un terme à la suprématie
navale des galéasses.



Caractéristiques de la Galéasse 



Coque arrondie de la poupe à la proue : meilleure tenue en mer



Tirant d’eau augmenté par une bonne hauteur sur l’eau



Châteaux érigés en avant et arrière du navire : domination de l’adversaire par l’usage des arbalètes et de l’artillerie



Canons dans les flancs du navire.



Eperon : la galéasse s’inscrit dans la tradition antique tout en étant dans la modernité de l’époque



Propulsion double :voiles et rames.



Dimensions et équipages



70 mètres de long en moyenne



1 200 hommes



 

Ultime évolution de la Galéasse (France)
Ultime évolution de la Galéasse (France)

LE GALION VENITIEN

Histoire de la Navigation - 1716
Histoire de la Navigation - 1716

Si le Galion véntien est plus petit que les galions espagnols et anglais, en revanche il est plus rapide et plus manoeuvrable. Article en construction

Les Navas ou Nefs marchandes



Au XIIe et au XIV e siècle le Nava est le navire marchand
utilisé en Méditerranée par l’Italie. Elles sont construites à Venise mais
aussi à Gênes la grande rivale de la cité des Doges.



La capacité de transport de marchandises est importante à
bord des Navas. L’allure de ces navires est ventrue, leur tirant d’eau est
important avec 6 mètres, elles possèdent généralement 3 ponts et un seul mâts.



Les Navas tiennent mal la mer en raison de leurs formes, ils peuvent facilement
chavirer si le pilote ne prend pas garde à la répartition des marchandises à
bord.



Ces bateaux commerciaux seront employés par les Templiers
qui se fournissaient auprès de la Sérénissime.



Dimensions :



Longueur : 30 mètres



Largeur : 12 mètres



Jauge : 500 tonneaux