Venise et le vampirisme

Venise a grandement servi la littérature vampirique, l'ambiance fantastique des rues vénitiennes la nuit, l'aspect de la lagune au clair de Lune ont beaucoup inspirés les écrivains.

 

Dernier en date, Tina Folson présente une trilogie où un vampire vit une véritable histoire d'amour avec une mortelle vénitienne. L'action est campée au début du XIXe siècle, alors que la République Sérénissime n'est plus que l'ombre d'elle même avec la destitution du dernier des Doges par Napoléon, et le changement de régime politique où l'oligarchie est remplacée par un régime plus démocratique. Bien que Venise fut une République, ce n'était pas une république au sens moderne du terme.

 

Dans ce roman, une veuve véntienne sauve des eaux d'un canal un homme qui était en train de se noyer, cet homme est un immortel, un vampire qui va tomber amoureux de cette dame. D'après Tina Folson il s'agit d'un genre littéraire qu'elle a nommée "Paranormal Romance" et Venise était la candidate idéale pour toile de fond de ce roman.

Nosferatu à Venise est un film d'horreur italien de 1988 qui mets en scène Venise comme habitat du terrible vampire Nosferatu.

 

Avec comme acteurs principaux Klaus Kinski dans le rôle du Nosferatu, de Donald Plaisance dans le rôle de Don Alvise, de Barbara de Rossi dans celui de Helietta Canins et de Christopher Plummer dans celui du Professeur Paris Catalano, la vraie vedette du film est la cité des Doges.

 

La ville se prête admirablement bien à l'intrigue et Nosferatu est à l'aise pour passer de canaux en canaux dans une gondole noire comme la nuit glissant sur l'onde d'une manière surnaturelle. 

 

Rappelons que d'après le fondateur du genre littéraire Bram Stoker : le vampire ne peut traverser l'eau que s'il est sur un bateau, et qui plus est, dans un bateau qui contient son cerceuil dans lequel est déposé de la terre où dort habituellement le vampire. 

 

Venise avec ses multiples voies d'eau ne rend pas la vie facile aux vampires ! Mais les gondoles sont là pas que pour les amoureux dans ce film.

Un extrait de ce film ou vous pourrez admirer le vampire Nosferatu sur une magnifique gondole sur la Lagune. C'est très kitch... 

Ce film a même été diffusé au Japon ! En voici un trailer japonais avec d'autres vues du film.

Trace d'un rite contre les vampires?
Trace d'un rite contre les vampires?

En-dehors de la fiction je vous propose d'entrer dans le mystère des vampires.

 

Pour André Jimenez parapsychologue et démonologue espagnol, ancien membre de l'Institut Métapsychique International; Venise est la capitale des vampires par excellence. De même pour le chercheur indépendant Jean-Paul Bourre Venise abriterait de véritables vampires cachés dans des palais oubliés à l'abri de cette ville éternelle.

 

Des enquêtes menées par ces passionnés du sujet auraient retrouvées des traces de ces vampires dans la cité vénitienne, traces littéraires à la bibliothèque fort riche en documents et livres très aciens de Venise, souvenirs et indices dans les calles (rues) de Venise.

 

 

Quoi qu'il en soit l'archéologie est venue tout récemment apporter de l'eau au moulin aux partisans de la présence de vampires à Venise. 

 

Des chercheurs italiens pensent avoir découvert sur une île du lagon de Venise, dans une fosse commune remontant au XVIe siècle, les restes d'une femme "vampire" - tout au moins considérée comme telle par ses contemporains.
 
Le corps retrouvé sur l'île de Lazzaretto Nuovo avait été enterré avec une brique coincée entre les mâchoires, probablement pour l'empêcher, selon les croyances de l'époque, de venir sucer le sang des victimes de la peste qui ravageait alors la Sérénissime.
 
"Le rituel d'exorcisme"
 
Pour Matteo Borrini, anthropologue à l'université de Florence, cette découverte confirme qu'on croyait à l'époque que des "vampires" étaient responsables d'épidémies comme la peste. "C'est la première fois qu'on arrive à reconstituer le rituel d'exorcisme d'un vampire", a-t-il dit à Reuters. "Cela prouve que ce mythe existait déjà."
 
Le squelette a été trouvé sur la petite île située à trois kilomètres au nord-est de Venise, dans une fosse commune contenant des corps des victimes de la peste de 1576 qui coûta notamment la vie au peintre Titien.
 
Les épidémies de peste qui ont ravagé l'Europe entre les XIVe et XVIIIe siècles ont alimenté la croyance dans les vampires, principalement parce que le processus de décomposition des corps était mal compris, a expliqué le professeur Borrini. Les fossoyeurs voyaient des cadavres effrayants qui, selon les croyances du temps, étaient ceux de vampires condamnés à sucer le sang des mortels pour revenir à la vie.

 

 

 

île de Lazzaretto Nuovo où a été découvert la trace d'un rite vampirique par des archéologues
île de Lazzaretto Nuovo où a été découvert la trace d'un rite vampirique par des archéologues

Ces restes humains sont ceux d'une femme, le vampire n'est pas exclusivement masculin mais il peut être aussi féminin. D'autres chercheurs ont mis récemment en cause le fait qu'il s'agissait de la trace d'un rituel vampirique pratiqué à Venise. Ces chercheurs pensent que la présence de la brique dans la mandibule du crâne est le fait du hasard, et que les archéologues sont passés trop vite aux conclusions. Les découvreurs de leur côté affirment que leur étude est rigoureuse et qu'il faut admettre la présence d'un rite vampirique à Venise à cette époque. 

 

Il s'agit d'une dispute de scientifique qu'il faut suivre de près, car l'équipe des archéologues est prête à fourbir d'autres arguments en faveur de l'hypothèse vampirique.

 

Ce qui est intéressant ici, c'est que non seulement nous trouvons le lien entre vampires et Venise, mais entre épidémie de peste et vampires. La croyance populaire liée la peste aux vampires, et on parlait de "peste vampiriques".

 

Les masques fantastiques des Medico della Peste en font des costumes idéaux dans ce décor étrange lié à la peste et aux vampires.

Medico della Peste - reconstitution 3D
Medico della Peste - reconstitution 3D